JFM

Expo aux Archives Municipales de Lyon : LA RUE DE LA RÉPUBLIQUE, VITRINE DE LYON.

Expo aux Archives Municipales de Lyon : LA RUE DE LA RÉPUBLIQUE, VITRINE DE LYON.

Le second empire fut marqué par d’énormes travaux de rénovation urbaine : pour adapter les villes en plein essor à une circulation de plus en plus intense, pour assainir des agglomérations extrêmement denses et dépourvues de réseaux d’eau potable et d’égouts, mais aussi pour réaliser de juteuses opérations immobilières voire pour faciliter les mouvements de troupes en cas de révoltes urbaines Napoléon III fit procéder à de gigantesques travaux pour créer sans état d’âmes de grandes artères à travers le tissus urbains. Ainsi naquirent les Grands Boulevards parisiens et, à Lyon, les Rues Impériales, bientôt débaptisées à la chute du monarque. Ces gigantesques opérations urbanistiques furent menées par des hommes à poigne : le célèbre préfet  Haussman dans la capitale et le plus méconnu  Vaïsse dans la capitale des Gaules.
Doté de pouvoirs très larges, à la fois préfet du Rhône et maire de Lyon, Vaisse est assisté d’une équipe d’architectes mais aussi d’une structure de financement de droit privé, la Société de la Rue Impériale, S.A toujours cotée aujourd’hui à la bourse de Lyon.
Les travaux sont mené avec rapidité : à peine deux ans entre  la pose de la première pierre en 1855 et l’inauguration de la nouvelle rue en 1857. Symbole du pouvoir impériale la nouvelle rue est au centre de la célébration de la visite de Napoléon III à Lyon en 1860. Dès la chute du régime elle change de nom : Rue de Lyon en 1871, elle devient Rue de la République dès l’affermissement de la démocratie, en 1878. Et elle a gardé ce nom symbolique, même si pour les lyonnais elle familièrement «  la Rue de la Ré ».
L’exposition retrace de façon concrète, vivante l’histoire de cette artère si lyonnaise à l’aide de documents très divers : plans, maquettes, photos, affiches, estampes.. Par exemple on prend bien conscience de l’ampleur du bouleversement social qu’a été le percement de la rue ( 12000 personnes expulsées, 289 maisons détruites !)en comparant deux maquettes montrant la presqu’île avant et après les travaux ou en examinant les photos du chantier . Les différents usages de la rue et leur évolution depuis le XIX° siècle sont évoqués et l’expo va même jusqu’à préfigurer l’avenir en présentant  les scenarii élaborés par les élèves de l’école d’architecture de Lyon pour la Rue de la République de demain.
Comme d’habitude l’exposition est accompagnée de proposition de visites commentées, de balades urbaines «  in situ » ( en partenariat avec le Musée Gadagne ) et de conférences et cela gratuitement.( réservations : 04 78 92 32 50 )
Une occasion très intéressante pour les lyonnais de mieux connaître leur ville et pour les autres ( «  tout le monde peut pas être de Lyon, faut ben qu’y en ait d’un peu partout » comme dit la «  Plaisante Sagesse Lyonnaise )de découvrir un peu les mystères de la capitale des Gaules.

Archives Municipales de Lyon
1 place des Archives ( derrière Perrache)
69002 Lyon
www.archives-lyon.fr

Jean-Francois Martinon

Illustration : Affiche de l’exposition

N'hésitez pas à partager :

Chris

22 octobre 2020

No comments

Laisser un commentaire

© 2020 AURAONE – Tous droits réservés. Réalisation du site par Pictiweb | Mentions Légales | Confidentialité

00:00
00:00
Empty Playlist
Défiler vers le haut