Chambéry

L’innovation digitale au service de la Montagne : Des écrans pour le meilleur et pour le pire

L’innovation digitale au service de la Montagne : Des écrans pour le meilleur et pour le pire

  • Jacques Leleu - Chronique Montagne 27/04/19

Des écrans pour le meilleur et pour le pire

En Haute-Savoie, la station de Flaine est connue pour son plateau de lapiaz, ces roches calcaires balafrées de gouffres comme des crevasses.

Une curiosité connue de tous les géologues, beaucoup moins du grand public.

D’où l’idée de L’atelier nature de créer une application ludique pour donner envie de découvrir cette curiosité avec son smartphone.

Créée par Charles Dumoulin et Clément Sanlaville, deux ingénieurs écologues, cette petite société vient de recevoir le prix de l’innovation décernée au salon Digital montagne de Chambéry.

Ce rendez-vous professionnel est une vitrine de toutes les inventions technologiques en altitude.

Faut-il se réjouir de voir les écrans envahir toujours plus notre vie quotidienne, et surtout en vacances ?

A L’atelier nature, on se défend de vouloir coller nos enfants devant les tablettes ou les téléphones.

« C’est au contraire un simple prétexte pour leur donner envie de partir à la découverte de leur environnement, d’apprendre à sentir, regarder, toucher.

L’écran n’est qu’un moyen de nous conduire à observer et explorer. »

Pourquoi pas, à condition de ne pas se laisser hypnotiser toujours plus par ces images virtuelles censées nous redonner le goût de prendre l’air.

Pas question de refuser en bloc toutes les innovations technologiques qui facilitent la préparation et le déroulement d’un séjour en vacances.

On attend avec intérêt de voir ce qu’apporte le site « mytriptaylor.com » créé par le groupe Michelin pour développer les séjours itinérants.

L’ambition affichée est de nous faciliter la vie en regroupant sur un même site hébergements, mode de transports, idées de visites et d’activités.

Attendons de voir si de tels services permettront aux vacanciers de voyager à la carte plutôt que de leur imposer un mode de consommation standardisé.

On a beaucoup parlé aussi de réalité augmentée, d’expérience immersive et de communautés de clients créées par les réseaux sociaux pendant ce salon.

L’innovation digitale va-t-elle faire venir en montagne une clientèle qui s’en détourne depuis des années ?

Et si elle répond à l’appel, sera-t-elle toujours capable d’oublier son portable le temps d’admirer un lever de soleil sur un sommet, d’écouter le chant d’une cascade, de sentir le parfum du foin fraîchement coupé ?

 

Jacques LELEU

 

PHOTO /  A l’Atelier nature, on crée des applications ludiques pour (re)donner le goût de découvrir les plantes et les empreintes, de reconnaître les sons et les odeurs. Photo J.L

 

N'hésitez pas à partager :

Chris

26 avril 2019

No comments

Laisser un commentaire

© 2019 AURAONE – Tous droits réservés. Réalisation du site par Pictiweb | Mentions Légales | Confidentialité

00:00
00:00
Empty Playlist
Défiler vers le haut