Jacques Leleu

LIVRE :  Les oubliés des Trente glorieuses

LIVRE : Les oubliés des Trente glorieuses

Annecy, son lac si paisible, sa vieille ville si charmante. Pas pour tout le monde. Nous sommes dans les années 70 dans l’un des départements les plus riches de France. Cinquante ans plus tard, Sabine Rousseau et Claude Billot viennent bousculer notre mémoire sélective à travers quelques épisodes oubliés de cette fin des Trente glorieuses en Haute-Savoie.

Sabine Rousseau est docteure et professeur agrégée d’histoire en Savoie. Claude Billot est retraité de l’IUT d’Annecy où il était maître de conférences. Tous deux viennent de publier « Henri Burin des Roziers, sur les fronts de l’injustice » aux Editions Arbre bleu. Un travail aussi fouillé que passionnant sur la face cachée de la réussite économique dans ce département. Au-delà des « affaires » les plus emblématiques qui ont marqué cette période, les deux chercheurs rappellent le courage de ceux qui ont refusé de baisser les bras face à l’injustice.

Ils sont une poignée mais rien ne les arrête. Face à la misère et à l’exploitation, des militants prennent tous les risques, autour du dominicain Henri Burin des Roziers, pour faire éclater au grand jour des scandales d’un autre âge. Drôle d’époque où des maoïstes se retrouvent aux côtés de chrétiens pour faire valoir leurs droits aux exclus. C’est l’affaire des clochards que la police embarque pour les abandonner sur les pentes enneigées du Semnoz. C’est le drame des bûcherons marocains que leurs employeurs logent en pleine forêt dans des tentes. C’est la descente aux enfers de Denise et Gilles Métral, un couple d’éleveurs de Groisy, victimes du groupe agro-alimentaire Wessafic qui les conduits à la ruine. C’est aussi le scandale de la clinique d’Argonay, qui défraie la chronique par les malversations et la mauvaise qualité des soins.

A travers ces histoires, Sabine Rousseau et Claude Billot nous racontent aussi la solidarité et le courage de femmes et d’hommes qui déploient une énergie folle pour que justice soit rendue. Avec les moyens du bord. Tracts, pétitions, manifestations tentent d’éveiller des consciences endormies et d’ouvrir des yeux qui ne veulent pas voir. Avec quelques succès qui rendent leur combat encore plus admirable. A méditer en ces temps de repli sur soi et de remise en cause de toute forme d’organisation politique et militante.

  Jacques Leleu

Henri Burin des Roziers, sur les fronts de l’injustice : www.arbre-bleu-editions.com

PHOTO Quand les bûcherons marocains dormaient dans des tentes dans les forêts de Haute-Savoie.

N'hésitez pas à partager :

Chris

12 octobre 2020

No comments

Laisser un commentaire

© 2021 AURAONE – Tous droits réservés. Réalisation du site par Pictiweb | Mentions Légales | Confidentialité

00:00
00:00
Empty Playlist
Défiler vers le haut