À la une

Nouvelle chronique du journaliste Jacques LELEU : « Quand Albervtille transforme l’eau en neige »

Nouvelle chronique du journaliste Jacques LELEU : « Quand Albervtille transforme l’eau en neige »

  • Jacques Leleu - Chronique Montagne 5

Albertville va vivre à l’heure du 1er White festival, Friday, Saturday et Sunday. Pardon, vendredi, samedi et dimanche.

L’événement réunira les 28 meilleurs riders de la planète nous promet-on. Les dieux du slopestyle, halpipe et big air attirés par un prize money de 25 000 dollars.

Pas question d’entrer dans la halle olympique si l’on ne maîtrise pas les anglicismes qui ont donné un coup de jeune au bon vieux ski.

Traduction pour les ignares : ce sera une compétition en salle, indoor en anglais, où les stars de la glisse s’affronteront sur une structure de six mètres de haut et trente mètres de long.

Ils fileront comme des fusées grâce aux treuils à grande vitesse qui les tracteront. Tout cela dans un déluge de musique et de lumières qui font le succès de ces événements. Sans oublier les initiations, concerts et animations prévus pour cette première édition.

On pourrait se réjouir d’un tel rendez-vous qui mêle le sport à la fête. Mais il n’y a pas de miracle pour faire tomber les flocons. Près de 500 mètres cubes de neige artificielle sont destinés à recouvrir les structures. On a beau nous promettre un procédé « eco-friendly » , utilisant un azote acheminé par des camions à basse empreinte carbone, on peut s’interroger sur cette idée de fabriquer de la neige partout et toute l’année.

La société Polar snow, choisie pour l’événement, assure pouvoir la faire tomber en plein désert. Est-ce une réponse sérieuse au changement climatique ? Annecy et Chambéry ont encore battu un record de chaleur lundi, Val Thorens doit reporter d’une semaine son ouverture prévue ce week-end.

Pendant ce temps, la Savoie reste en vigilance sécheresse. L’eau en montagne sera d’ailleurs le thème d’une rencontre organisée par l’association « Mountain wilderness » le 30 novembre à Grenoble. La question est vraiment d’actualité.

Jacques LELEU

RENDEZ-VOUS

-Vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 novembre, halle olympique d’Albertville : 1er White festival (www.whitefestival.com).

-Vendredi 30 novembre à 19h30 au Cinéma Le Club (Grenoble), soirée sur les enjeux de l’Eau en Montagne organisée par Mountain wilderness. Elle s’inscrit dans le cadre du Festival International du Film Nature & Environnement de la FRAPNA Isère. Parmi les thèmes abordés, l’impact des canons à neige sur les ressources en eau (www.mountainwilderness.fr).

N'hésitez pas à partager cet article :

Chris

18 novembre 2018

No comments

Laisser un commentaire

© 2019 AURAONE – Tous droits réservés. Réalisation du site par Pictiweb | Mentions Légales | Confidentialité

00:00
00:00
Empty Playlist
Scroll Up