BRASSENS AURAIT 100 ANS ! FÊTONS CET ANNIVERSAIRE !

 BRASSENS AURAIT 100 ANS ! FÊTONS CET ANNIVERSAIRE !

Né le 22 octobre 1921 Georges Brassens aurait eu cent ans il y a quelques jours. Sète, sa ville natale, et Montpellier, la métropole régionale, ont décidé de fêter dignement cet anniversaire. A Sète une semaine de manifestations a eut lieu au mois d’octobre, on y a même aperçu le premier ministre paraît-il, et l’affluence était grande au cimetière du Py où le grand Georges est enterré, à défaut de l’être « à la plage de Sète » comme il le demandait dans sa fameuse «  supplique ». On a eu aussi l’excellente idée de demander au peintre Robert Combas de rendre hommage au poète : l’exposition.       « Combas chante Sète et Brassens », au Musée Paul Valéry , jusqu’au 31 décembre, atteste que le maître de la figuration narrative, quoique né à Lyon, est devenu un sétois à part entière et qu’il voue une admiration sans borne au chanteur né à Sète ( mais ayant vécu surtout à Paris ) dont il partage l’esprit anar et le sens de l’humour ! Le peintre a également illustré un coffret collector de l’intégrale des chansons de Brassens.
A Montpellier, c’est aussi une exposition qui permet de célébrer l’auteur du «  gorille » un peu après son centième anniversaire : « Gare au Brassens », à l’espace Bogouet, jusqu’au 30 janvier . L’expo présente des photos du grand Robert Doisneau, inséparable ami de Brassens, qu’il a saisit dans l’intimité de sa vie quotidienne. Sont proposés aussi les œuvres de dessinateurs fans du chanteur, l’ensemble rend à l’auteur de la « chanson pour l’auvergnat » un hommage familier et ému.
Tout cela pour prouver que Brassens est toujours bien vivant pour ses admirateurs que, si l’on ose paraphraser «  les copains d’abord »,
« Oui mais jamais, au grand jamais,
   Son trou dans l’eau n’s’est refermé
    Cent ans après, coquin de sort
    Il nous manque encore ! »
« COMBAS CHANTE SÈTE ET BRASSENS », musée Paul Valéry, jusqu’au 31 décembre
«  COFFRET COMBAS BRASSENS » : https://combas-brassens.store/
«  GARE AU BRASSENS », espace Bagouet, esplanade Charles de Gaulle, entrée gratuite. Jusqu’au 30/01/2022.
Jean-François Martinon
Illustration : Robert Combas, «  Hommage à Brassens »
N'hésitez pas à partager :

Laisser un commentaire

© 2022 AURAONE – Tous droits réservés. Réalisation du site par Pictiweb | Mentions Légales | Confidentialité

00:00
00:00
Empty Playlist