JFM

«  ON EST FAIT POUR S’ENTENDRE » de Pascal Elbé,  A partir du 17 novembre dans les salles.

«  ON EST FAIT POUR S’ENTENDRE » de Pascal Elbé, A partir du 17 novembre dans les salles.

Autour de quarante ans, Pascal Elbé  entendit de plus en plus mal. Longtemps il fut dans le déni , s’efforçant de compenser son handicap par un peu de lecture labiale et pas mal de mauvaise fois ( «  qu’est-ce que les gens articulent mal ! ». «  et pourquoi ils ne parlent pas plus fort !! » ) … avant de se résoudre à se faire appareiller. De cette époque Pascal Elbé a retenu des anecdotes amusantes mais aussi la conscience des difficultés quotidiennes des victimes d’un handicap d’autant moins pris en compte par les autres qu’il est peu visible.
Acteur, scénariste et réalisateur, Elbé a, tout naturellement, utilisé ces observations  pour un film « Mais attention !, nous a-t-il dit, je ne veux pas être le porte parole des sourdingues! »  Pas de film militant, pas de dénonciation politique, donc, mais une œuvre tendre et sensible, qu’il accepte, finalement, de qualifier de « comédie romantique ».
Le scénariste Pascal Elbé nous a dit ne pas écrire ses personnages pour tel ou tel acteur mais le réalisateur ,qu’il est aussi,  considère que, compte tenu de son expérience de malentendant, Pascal Elbé est sans aucun doute le plus qualifié pour tenir le rôle principal. Pour le reste de la distribution il a fait appel à des amis proches et le résultat est éblouissant : Valerie Donzelli, Emmanuelle Devos, François Berléand et Claudia Tagbo entourent avec brio le couple vedette Sandrine Kimberlain/ Pascal  Elbé . Avec, en prime, une petite fille très sympathique et formidablement naturelle .
L’histoire est agréable, assez mouvementée pour nous tenir en haleine ….même s’il ne fait peu de doutes que les deux héros finiront ensemble …. et cela même s’ils ne ne sont pas des jeunes premiers, parce qu’ils sont beaux, sympas et qu’ils ont à peu près le même âge …pas comme ces comédies romantiques où le héros quinquagénaire finit avec une fille de vingt ans de moins que lui …comme nous le fait remarquer , féministe, Valérie Donzelli! Au total un film à voir, ni idiot ni prise de tête, un spectacle divertissant mais qui pose, mine de rien , des questions concrètes à notre capacité d’acceptation des différences.
A ne manquer sous aucun prétexte
A partir du 17/11 dans les salles.
Jean-François Martinon 
Illustration : Pascal Elbé entouré de Valérie Donzelli et Claudia Tagbo lors de la présentation du film à Lyon. ( photo JF M )
N'hésitez pas à partager :

Chris

14 novembre 2021

No comments

Laisser un commentaire

© 2021 AURAONE – Tous droits réservés. Réalisation du site par Pictiweb | Mentions Légales | Confidentialité

00:00
00:00
Empty Playlist