« Nuit funèbre » à l’Opéra de Lyon

« Nuit funèbre » à l’Opéra de Lyon

Dans le cadre de son festival « Secrets de famille », l’Opéra de Lyon présente un spectacle de théâtre musical d’une rare qualité intitulé « Trauernacht », « Nuit funèbre » en français. La metteuse en scène Katie Mitchell théâtralise un montage de récitatifs, d’airs et de chœurs extraits de différentes cantates de Jean-Sébastien Bach ainsi que d’un motet de Johann Christoph Bach.

Le résultat est stupéfiant de rigueur, de sobriété et de sensibilité.

Quatre frères et sœurs se retrouvent autour de la table familiale après la disparition de leur père. Quatre voix qui s’accordent, se désaccordent pour évoquer la mémoire du défunt. Irrésistiblement, à mesure que se construit l’image d’un père aimé ou détesté, affectueux ou autoritaire, s’installe le bouleversant sentiment que « notre besoin de consolation est impossible à rassasier ». Citer ces quelques mots de l’écrivain suédois Stig Dagerman peut résumer l’intensité émotionnelle que suscite cette réalisation. La direction musicale de Simon-Pierre Bestion et la prestation des musiciens du département de musique ancienne du CNSMD sont impeccables. Les solistes Elisabeth Boudreault, Fiona McGown, Andrew Henley et Romain Bockler convainquent autant par la qualité de leur interprétation vocale que par la finesse de leur jeu dramatique. Quant au comédien Philippe Dusigne dans le rôle muet mais étrangement sifflotant du père, il impose magnifiquement par sa présence physique son cheminement répété entre la vie et la mort. Si vous ne connaissez pas le travail de Katie Mitchell, brillante dramaturge, précipitez-vous au Théâtre des Célestins qui abrite cette création sublime.

Michel Dieuaide

Opéra de Lyon / Théâtre des Célestins

Jusqu’au 27 avril

www.opera-lyon.com

 

 

 

N'hésitez pas à partager :

Laisser un commentaire

© 2022 AURAONE – Tous droits réservés. Réalisation du site par Pictiweb | Mentions Légales | Confidentialité

00:00
00:00
Empty Playlist