Vacances à la Montagne : Skiez cool…et casqués !

Vacances à la Montagne : Skiez cool…et casqués !

Peu de neige, très dure et beaucoup de monde sur les pistes. Scénario redouté des services de secours, qui ne chôment pas depuis le début des vacances de février. Si la fréquentation excellente fait le bonheur des stations, elle ne doit pas faire oublier que le ski reste un sport à risque, avec près de 130 000 accidents chaque saison. Peu sont mortels, même si la collision qui a coûté la vie à l’acteur Gapard Ulliel a été très médiatisée.

On a  beaucoup parlé du fait qu’il ne portait pas de casque, oubliant parfois que la collision avec un autre skieur était à l’origine de l’accident. Les collisions sont en effet la cause de nombreux traumatismes. Ce qui doit inciter à la plus grande prudence sur les pistes bondées. La neige dure est rapide explique souvent le manque de contrôle de la vitesse, quel que soit le niveau des skieurs. D’où les messages répétés lors de la dernière campagne de prévention, avec ses 10 commandements* que trop de skieurs oublient encore.

Le port du casque s’est généralisé. On peut encore déplorer que tant de moniteurs ne le mettent pas quand ils donnent des cours. Ils sont là aussi pour donner l’exemple. Même si le casque peut donner à certains un sentiment d’être invincible, il a largement prouvé son efficacité. Les médecins de montagne insistent aussi sur l’importance de faire vérifier le réglage de ses fixations, rappelant que près du tiers des accidents concernent l’entorse du genou.

Jacques LELEU

PHOTO : Le casque est de rigueur sur les pistes, mais le contrôle de la vitesse aussi. Photo J.L

 

*Les 10 règles de bonne conduite

  1. Respect d’autrui

Les usagers des pistes doivent se comporter de telle manière qu’ils ne puissent mettre autrui

en danger ou lui porter préjudice soit par leur comportement soit par leur matériel.

  1. Maîtrise de la vitesse et du comportement

Tout usager des pistes doit adapter sa vitesse et son comportement à ses capacités

personnelles ainsi qu’aux conditions générales du terrain et du temps, à l’état de la neige et

à la densité du trafic.

  1. Maîtrise de la direction

Celui qui se trouve an amont a une position qui lui permet de choisir une trajectoire ; il doit

donc faire ce choix de façon à préserver la sécurité de toute personne qui est en aval.

  1. Dépassement

Le dépassement peut s’effectuer par l’amont ou par l’aval, par la droite ou par la gauche ;

mais il doit toujours se faire de manière assez large pour prévenir les évolutions de celui que

l’on dépasse.

  1. Au croisement des pistes ou lors d’un départ

Après un arrêt ou à un croisement de pistes, tout usager doit, par un examen de l’amont et

de l’aval, s’assurer qu’il peut s’engager sans danger pour autrui et pour lui.

  1. Stationnement

Tout usager doit éviter de stationner dans les passages étroits ou sans visibilité ; en cas de

chute, il doit libérer la piste le plus vite possible.

  1. Montée et descente à pied

Celui qui est obligé de remonter ou de descendre une piste à pied doit utiliser le bord de la

piste en prenant garde que ni lui, ni son matériel ne soient un danger pour autrui.

  1. Respect du balisage et de la signalisation

L’usager doit tenir compte des informations sur les conditions météorologiques, sur l’état des

pistes et de la neige. Il doit respecter le balisage et la signalisation.

  1. Assistance

Toute personne témoin ou acteur d’un accident doit prêter assistance, notamment en

donnant l’alerte. En cas de besoin, et à la demande des secouristes, elle doit se mettre à leur

disposition.

  1. Identification

Tout skieur et snowboardeur témoin ou partie responsable ou non d’un accident est tenu de

faire connaître son identité

 

N'hésitez pas à partager :

Laisser un commentaire

© 2022 AURAONE – Tous droits réservés. Réalisation du site par Pictiweb | Mentions Légales | Confidentialité

00:00
00:00
Empty Playlist